412bsojfh3fl-_sx345_bo1204203200_

Lien amazon

Résumé de l’éditeur

Une famille belle et distinguée. L’été. Une île privée. Le grand amour. Une ado brisée. Quatre adolescents à l’amitié indéfectible, les Menteurs.

Un accident. Un secret. La vérité.

Un drame familial époustouflant où culmine le suspense. Une lecture qui, à peine terminée, donne envie de retourner à la première page pour recommencer…

Mon avis

Cela faisait un moment que je voyais passer ce livre sur différents sites et blogs. Une grande majorité encensait le retournement de situation, un véritable coup de poing selon eux.

Hé bien… cela a aussi été le cas pour moi, bien que de base ce n’est pas mon genre de lecture favorite. Je n’ai absolument pas vu venir le retournement de situation, même en prêtant attention aux indices disséminés au sein des chapitres.

Pour autant, j’ai eu un peu de peine à crocher au début, je me demandais où l’auteur voulait nous emmener et je m’attendais à lire encore les secrets d’une famille riche américaine. On sent dès le départ qu’il y a quelque chose de malsain lorsque l’on gratte sous le vernis de cette famille « parfaite ».

Même si j’ai eu de la peine à m’attacher aux personnages des Menteurs, j’ai beaucoup apprécié leur forte relation, qui m’a beaucoup touchée (et qui m’a noué les tripes à la fin).

Nous les Menteurs est le genre de livre qui montre que la littérature jeunesse n’a strictement rien à envier à la littérature adulte, j’ai trouvé son suspens mieux amené et construit que certains grands succès de littératures adultes. Je ne peux que vous conseiller de vous laisser tenter.

Et peut-être vous poserez-vous la même question que moi lorsque j’ai refermé le livre « Qui est responsable? »