Jeu : Dark Souls 3

header

Ai-je déserté parce que j’avais peur et que je n’étais pas une combattante aguerrie? Vu mes cris paniqués lorsque je me retrouve face à des Carcasses armées de lances ou de haches, je ne peux que croire à ma lâcheté naturelle.

Je ne suis qu’une idiote, incapable, pourquoi ai-je été choisie pour être une Morteflamme? C’était un choix stupide, si quelqu’un a fait ce choix…

Au moins, je suis arrivée au cœur d’une grande chapelle, évitant tant bien que mal ceux que l’on appelle les Chevaliers de Lothric. J’ai rencontré une prêtresse: Emma. Elle m’a dit que je ne trouverai pas les Seigneurs ici, mais que je devais aller à leur recherche. Elle m’a donné une bannière à brandir après avoir passé une lourde porte, située plus bas. Elle m’a recommandé de rester sur mes gardes, le chien du Pontife attaquait ceux qui tentaient de passer. Emma semblait croire que je devais connaître ce Pontife, je me suis contentée de lever les épaules, ce nom ne me disait rien. Evidemment, je n’ai pas pu atteindre cette porte, les Chevaliers m’attendaient en embuscade, j’ai terminé embrochée sur une épée…

De retour à Lige-Feu, j’ai remarqué qu’un des trônes en pierre était occupé. Je me suis approchée et j’ai découvert un homme ratatiné, les jambes coupées, assis sur ce trône trop grand pour sa carrure fluette. Il s’appelle Ludleth de Courland et il est le seul Seigneur des Cendres a être revenu sur son trône après l’appel du Feu. Puis je suis allée voir André, qui a su trouvé quelques mots pour me réconforter. Je repartirai à la rencontre de la mort encore une fois.