Jeu : Dark Souls 3

header

Pourquoi ai-je tout de même décidé de déposer ce combat sur papier? Pourquoi me suis-je lancée là-dedans d’ailleurs? L’envie d’un défi? Le besoin de me prouver que je n’avais pas peur ? C’était une idée brave et stupide d’affronter cet arbre géant maudit dans ce cas.

Comme je l’avais soupçonné, le camp des Morts-Vivants possédait des bribes de culte, peut-être apporté par ces évangélistes que j’ai croisés au fil de mon exploration. Il y avait ce groupe qui vénérait un feu et j’en ai découvert un autre qui priait devant un arbre géant. Arbre possédé par je ne sais quel esprit et contre lequel j’ai livré un combat laborieux. Cette chose attaquait dans un chaos de gestes maladroits et imprévisibles. J’avais remarqué que son point faible se situait au niveau des pustules qui parsemaient son corps. Elles éclataient dans un bruit atroce, dispersant un liquide verdâtre dégoutant. Après ma victoire, j’étais couverte de cette matière visqueuse.

André s’est gentiment moqué de moi lorsque je suis revenue au Sanctuaire. Je devais avoir l’air passablement ridicule, le liquide avait commencé à sécher et je me mouvais de façon raide et gauche. Son rire était si communicatif que je n’ai pas été vexée, en plus il m’a donné de quoi nettoyer mon armure afin de lui rendre son brillant. Il a ajouté, non sans humour, qu’il ne connaissait pas de miracle pour l’odeur. Je me suis isolée pour me laver, ainsi que m’occuper de mes armes et mon armures. Yuria s’est approchée de moi, je ne l’ai pas repoussée. Elle a déposé un anneau dans ma main en me disant que si je ressentais le besoin de ne pas exposer ma condition, il m’aiderait à me cacher. Elle s’est éloignée en silence. J’ai beau ne pas lui faire confiance, j’ai quand même mis cet anneau. Mon apparence est redevenue normale, mais ce n’est qu’une illusion. Il suffit que l’on me touche pour sentir le mensonge sous la magie. Pourtant, il m’apporte un certain réconfort, le temps que j’accepte cette situation. Après tout, si la puissance que j’ai gagnée m’aide à mener ma quête à son terme, alors je suis prête à accepter ce sacrifice.