512b0e6xtmml

Lien

Résumé

La cité de Collosaë fut longtemps un havre d’étude pour tous les sorciers. Mais, à repousser toujours plus loin les limites de leurs pouvoirs, ils libérèrent une entité maléfique qu’ils ne purent contenir qu’en sacrifiant leur propre ville. Des cendres de Collosaë naquit alors le peuple des Voyageurs, qui vont à travers le monde pour combattre l’Ombre et veiller à ce que le Traqueur demeure en sa prison. Or, craints de ceux qui redoutent la magie, les clans Voyageurs ont été décimés par les hommes qu’ils ont juré de protéger… Séraphe est l’une des dernières Voyageuses, un Corbeau-Mage, qu’un ancien soldat, Tiër, a sauvée in extremis. Ensemble, ils se sont construit une vie tranquille. Séraphe se sent enfin libérée du fardeau de sa mission.

Jusqu’au jour où Tiër disparaît et Séraphe est rattrapée par ses anciens démons. Sa magie lui révèle que les sceaux apposés sur la prison du Traqueur s’affaiblissent de jour en jour. Et elle est désormais la seule qui puisse tenir la promesse faite par ses ancêtres…

Mon avis

J’avoue avoir hésité avant d’écrire cet article, je me suis demandée comment bien parler d’un livre qu’on n’a pas aimé? Comment en faire une critique sans blesser ceux qui l’ont apprécié? Mais après tout, ce n’est que mon humble opinion et elle ne vaut pas plus que celle des amateurs de ce livre.

Basiquement, je n’ai pas grand-chose à reprocher à l’écriture. Elle est fluide, l’histoire se lit facilement. L’univers est étoffé, mais pas incompréhensible. A vrai dire, c’est un ouvrage que je conseille à ceux qui voudraient se lancer dans la fantasy, il est représentatif du genre et n’a que deux tomes.

Je n’ai pas aimé ce livre parce que les personnages et l’univers ne me parlaient pas. J’avais l’impression d’être tombée sur un énième ouvrage cliché de fantasy, qui reprenait tous les poncifs du genre que j’avais déjà lus et relus maintes fois. Peut-être que je me trompe, peut-être qu’il y a un tournant inattendu qui ferait tomber mes certitudes, mais vu que je n’ai pas fini le tome 1, je ne le saurai pas. L’évolution de l’histoire m’a semblé précipitée et bancale, j’avais toujours l’impression que quelque chose ne collait pas ou n’était pas logique.

Et puis je me suis sentie agacée dès le départ par cette histoire d’amour sortie de nulle part entre une gamine de 16 ans et un homme de 24 ans. Je pense que Séraphe aurait pu être plus âgée sans que cela gêne le récit, j’avoue être mal à l’aise face à cette représentation d’une jeune femme pas encore adulte qui tombe dans les bras d’un homme plus âgé. J’ai également trouvé que Séraphe et Tiër n’avaient pas d’alchimie entre eux, qu’il manquait cette petit étincelle qui rendrait leur couple et leur histoire crédible. Cela m’a un peu déçue alors que j’avais pourtant apprécié son autre série Mercy Thompson où les personnages et leurs relations sont mieux équilibrés.

Une petite déception en somme.

 

Publicités